Truite fumée d'Emmanuel - 3 filets

Prix régulier €9,90
/
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

-7 en stock

L’originalité des truites fumées d’Emmanuel tient au fait qu’elles sont fumées à chaud et donc cuites. C'est la spécialité de la pisciculture de la Villette depuis plus de 70 ans ! C’est en quelque sorte une alternative locale qui n'a pourtant rien à envier au classique saumon fumé des fêtes. 

Comme la truite fumée est cuite, elle peut se manger aussi bien tiède que froide. 

Format : 

1 sachet de 3 filets, environ 150g. 

Conseils de dégustation du producteur : 

Servie froide (10-15°):

Accompagnée de toasts brûlants, de beurre et de rondelles de citron. Vous pouvez décorer votre plat avec de la salade, des lamelles de champignons crus citronnés, des radis ...

Servie chaude :

Enveloppez chaque truite épluchée dans une feuille d'aluminium beurrée, réchauffez à four moyen (Thermostat 3-4) pendant 15 minutes. Servez avec des pommes de terre et de la crème (au citron ou à l'estragon)... Un délice !

Nous sommes allés rencontrer Emmanuel, propriétaire de la Pisciculture un vendredi matin en novembre. Le soleil filtrait à travers les arbres et le brouillard autour de ses bassins de truites, c’était magnifique. Son exploitation située dans la vallée de la Vaucouleurs, dans les Yvelines, à 60 km de Paris et 6 km de Mantes la Jolie, est installée depuis 1896, lui-même l’a racheté à ses parents.  

Lorsque nous rentrons dans le corps de ferme, nous apercevons quelqu’un en train de sortir les truites d’un fumoir ancien, alimenté au feu de bois, car la Pisciculture de la Villette est l’une des dernières à faire de la truite cuite fumée, qui peut donc se manger tiède ou froide.  

Emmanuel nous a donc fait une visite guidée de sa ferme, son activité est restée artisanale, gardant comme principal objectif le maintien d'une production de qualité et respectueuse de l'environnement.  

Il nous montre ses bassins et l’alimentation qu’il donne à ses poissons, sélectionnée avec soin avec des ingrédients d’origine naturelle. Les bassins sont propres et les truites sont ravies d’un casse-croûte matinal. Il nous emmène ensuite visiter ses fumoirs et les cuisines de transformation. Rien n’est perdu, l’équipe coupe les plus belles tranches de poisson et les chutes transformées en terrines ou en rillettes. Une chose paraît évidente en visitant les lieux, l’amour d’Emmanuel et ses équipes pour les choses bien faites. 

Si vous avez l’occasion d’aller visiter la pisciculture de Villette, on vous le recommande, au printemps, vous pouvez aller pêcher vos propres truites, ou visiter le vieux moulin à eau dont les origines remontent au XVIe siècle, qu’il a transformé en écomusée gratuit. Vous pourrez également visiter la boutique sur place, et si vous demandez une truite fraîche, un membre de l’équipe ira la pêcher directement devant vous, et la prépare à la demande, impossible de faire mieux en termes de fraîcheur !