Les Ruchers D'Adambroise

Les Ruchers D'Adambroise

Ne parlons pas de la première fois mais de la deuxième fois que nous avons rencontré Yannick, ancien contrôleur de gestion reconverti dans l’apiculture biologique. Dans notre ferme de Parly 2, Yannick observe la biodiversité, nous explique les différentes espèces d’abeille que l’on y trouve, les carences du Verger par manque de pollinisation… Et de terminer en nous expliquant les bénéfices de mettre une ruche dans la ferme, que ce soit pour nos plantes que pour le goût spécial que donnerait ce maraîchage urbain à un miel. Permaculteur sans le savoir, Yannick est plus qu’engagé dans la transition écologique : sa ferme apicole qui ouvrira l’année prochaine à Saint-Nom-La-Bretêche sera un exemple de biodiversité et d’écoconstruction. En haute saison, il est quasiment impossible de voir Yannick : il surveille 200 ruches entre la plaine de Versailles, la vallée de Chevreuse et la baie de somme, et chaque ruche doit être visitée toutes les semaines !

L’objectif affiché de Yannick : « Travailler avec l’abeille pour faire des miels originaux, avec une qualité organoleptique irréprochable. Nous retrouvons dans le miel les principes actifs des plantes que les abeilles butinent. L’abeille est la meilleure pharmacienne au monde. »

Jusqu’au boutiste dans son approche biologique et circulaire (il n’achète aucune cire à l’extérieur, et réutilise la sienne à la fois pour faciliter la vie de ses abeilles et être sûr de ce qu’il y aura dans son miel), il essaie de penser à tout pour produire de la meilleure manière pour les abeilles, la nature et les hommes. Et en plus son miel et ses pâtes à tartiner sont un véritable délice.


0 items

0 items

Aucun produit ne correspond à votre recherche.